logo small2x
Le 29 août 2017

Le Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB) désire revenir sur une annonce faite sur les médias sociaux au début du mois d’août quand le gouvernement provincial a fièrement souligné que « Le taux de chômage au Nouveau-Brunswick est à son plus bas niveau depuis que ces données ont commencé à être calculés (sic) en 1976. »

Moncton, le 1er août 2017 – Quels seront les effets du cannabis à usage récréatif sur la productivité des entreprises, sur la santé et sécurité au travail et quelles seront les obligations juridiques des employeurs? Ces inquiétudes des membres du Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB) se sont retrouvées dans un mémoire déposé par le CÉNB le lundi 31 juillet au Comité spécial sur le cannabis de l’Assemblée législative.

Moncton, le 1er août 2017 – Quels seront les effets du cannabis à usage récréatif sur la productivité des entreprises, sur la santé et sécurité au travail et quelles seront les obligations juridiques des employeurs? Ces inquiétudes des membres du Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB) se sont retrouvées dans un mémoire déposé par le CÉNB le lundi 31 juillet au Comité spécial sur le cannabis de l’Assemblée législative.

Le 19 juin 2017

Le Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB) présente le nouveau format des résultats de son sondage annuel. Ce portrait global des préoccupations des membres permet d’avoir une meilleure compréhension de l’environnement d’affaires dans lequel l’entrepreneuriat francophone gravite.

Le 13 juin 2017

Le Nouveau-Brunswick est actuellement confronté à la double menace d’une population vieillissante et déclinante, ce qui a entraîné une pénurie importante de travailleurs qualifiés dans la province. En plus de faire pression sur notre assiette d’imposition de plus en plus réduite, ce déséquilibre nuit aux possibilités de croissance et de concurrence des entreprises du Nouveau-Brunswick dans les économies nationales et mondiales. Le gouvernement provincial se concentre sur la formation et le rapatriement des Néo-Brunswickois, mais aussi sur l’attraction de nouveaux arrivants qualifiés dans la province.