logo small2x
Des situations imprévues comme celle que nous vivons présentement avec la pandémie apportent tout un lot de changements qui ont bouleversé plusieurs aspects de notre quotidien. Gérer de tels changements demande une grande adaptation et, malgré les défis auxquels nous sommes confrontés comme société, nous pouvons œuvrer ensemble pour passer à l’action et trouver des occasions à développer pour aider nos entreprises et nos communautés à traverser cette tempête.

Mon approche comme nouveau président-directeur général du Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) s’inspire ici dans la démarche d’un spécialiste en la matière, le Dr John Kotter et son équipe avec qui j’ai collaboré à quelques reprises. Tout d’abord, ne nions pas l’urgence de la situation : la COVID-19 et ses répercussions affectent durement nos entreprises et, malheureusement, plusieurs n’y survivront pas. Comme société, nous devons donc agir de façon concertée pour gérer efficacement ces changements pour s’y adapter rapidement et, surtout, pour voir plus loin et développer de nouvelles occasions. Nous pouvons considérer la pandémie uniquement comme un feu qui brule tout sur son passage, mais aussi comme un baptême du feu qui nous permettra de renaitre d’une nouvelle façon.

Pour ce faire, nous devrons agir ensemble et rallier nos forces. La mission du CÉNB est de propulser notre économie et, par ricochet, nos entreprises créent de la richesse pour toutes nos communautés. Ce qui affecte nos entreprises affecte donc tout autant nos communautés sur les plans économiques et sociaux, alors nous avons tout à gagner à collaborer ensemble pour mener le changement.

Ensuite, n’oublions pas qu’une des grandes forces du CÉNB repose sur son réseau de membres et nous nous proposons d’élargir encore plus cette définition pour rallier des partenaires de tous les milieux. Nous pouvons tous apporter nos perspectives, nos connaissances et nos expériences, que nous soyons des agences et leaders communautaires, les différents paliers de gouvernement ou encore les Premières Nations qui ont un rôle déterminant à jouer dans le développement économique de la province. Le CÉNB pourrait ainsi jouer un rôle facilitateur pour bâtir cette coalition qui mènera à des actions et à des solutions concrètes pour une économie néo-brunswickoise plus durable.

Enfin, la taille même du Nouveau-Brunswick peut être perçue par certains comme une faiblesse, mais nous pouvons également la considérer comme une force imposante. Nous pouvons ainsi réagir rapidement avec souplesse pour rassembler les gens et nous adapter aux changements. Maximisons notre connectivité à pleine capacité pour créer des communautés rayonnantes et vibrantes. À venir bientôt : de l’action au cours des prochaines semaines et des prochains mois ! Ensemble, on y arrivera !

Gaëtan Thomas
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.
L’arrivée de la COVID-19 au Nouveau-Brunswick et le confinement de toute notre société ont entrainé de grands changements et ajustement chez nos entreprises. Alors que notre économie reprend lentement son rythme, le moment est propice d’entamer une réflexion pour déterminer de quelles façons la pandémie a eu un impact sur nos décisions d’affaires.

Cette semaine, le Conseil économique du Nouveau-Brunswick a le plaisir d’annoncer que Gaëtan Thomas joindra notre équipe à titre de président-directeur général. La plupart d’entre vous le reconnaitront facilement puisqu’il a dirigé Énergie Nouveau-Brunswick au cours des dix dernières années. La communauté d’affaires francophones pourra dorénavant compter sur sa vaste expérience professionnelle, ce qui s’avèrera particulièrement important pour notre réseau en cette période décisive au niveau économique.

Dernièrement, les répercussions de la pandémie se traduisent par des fermetures, de petites et de grandes entreprises qui réduisent leurs opérations et leur nombre de points de vente en Amérique du Nord. De telles pertes d’emplois suscitent des réflexions et nous savons que l’économie du Nouveau-Brunswick ne sera pas épargnée elle non plus. Cependant, des occasions à saisir se cachent souvent dans l’adversité et l’entrepreneuriat représente toujours et encore une éventualité intéressante à considérer.

Les grandes manifestations après la mort de George Floyd et la montée du mouvement Black Lives Matter prennent de plus en plus d’ampleur aux États-Unis, au Canada et ailleurs dans le monde. Elles entrainent avec elles des prises de conscience, des conversations difficiles et d’importants moments de réflexion autour du racisme systémique qui nous entoure et, surtout, sur les moyens que nous pouvons prendre pour apporter des changements. Ce questionnement personnel m’a notamment menée vers la question de l’immigration au Nouveau-Brunswick, de l’accueil de ces nouveaux arrivants et de ce que nous devons faire pour mieux les accueillir et les retenir.