logo small2x
Un des secteurs les plus touchés et affectés par la pandémie est le secteur des arts et de la culture. En 2018, l’apport direct des industries culturelles au produit intérieur brut (PIB) du Nouveau-Brunswick était de 572 millions de dollars et le nombre d'emplois liés à la culture au Nouveau-Brunswick s'élevait à 8 469 en 2016. D’ailleurs, selon une étude récente du New Brunswick Institute for Research, Data and Training, l'industrie de l'information, de la culture et des loisirs est celle au Nouveau-Brunswick qui a connu la plus forte augmentation de l'emploi, de tous les secteurs, au cours de la dernière décennie à 16,4%.

Au Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), nous adhérons au modèle du tabouret à trois pieds pour définir le développement durable. Les trois pieds de notre tabouret consistent à assurer une gestion responsable de l’environnement avec une économie en santé et une bonne conscience sociale. Un tabouret ne peut pas se tenir debout sans ses trois pieds et, de même, le développement durable ne sera pas atteignable sans bien équilibrer les trois éléments mentionnés ci-haut.

Pourquoi ne pas faire de l'achat local l’une de vos résolutions pour la nouvelle année ! Avec l'essor du commerce en ligne, l'achat local n'a jamais été aussi important. Certes, les avantages économiques de l'achat local sont bien documentés, mais ce n’est pas tout. Lorsque vous achetez localement, vous soutenez les petites entreprises de votre communauté, celles qui travaillent sans relâche pour vous tous les jours. Et en les appuyant, ce n'est pas seulement le propriétaire de la petite entreprise qui en profite. Vous contribuez à maintenir des emplois dans la communauté et au développement de la créativité !

Le mois de janvier représente toujours une excellente occasion de fixer des objectifs pour la nouvelle année et de prendre des résolutions. Le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) n’y a pas fait exception avec l’établissement de priorités pour propulser notre économie en 2022.

Le Nouveau-Brunswick compte une centaine de producteurs d’alcool artisanal présents dans 48 de nos communautés. Cette industrie en émergence contribue 24 millions $ au PIB avec des ventes de 17,7 millions $, en plus de créer 618 emplois. Cependant, plusieurs obstacles se dressent devant sa croissance et le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) a joint sa voix à plusieurs autres intervenants économiques pour réclamer des changements aux conditions actuelles. Ceci permettrait une croissance anticipée de 45 % d’ici trois ans pour une industrie de production d’alcool artisanal forte qui apporterait 35 millions $ au PIB avec plus de 900 emplois. Les retombées économiques sont substantielles pour le tourisme et l’agriculture et pourraient largement contribuer à notre relance économique durement affectée pendant la pandémie qui perdure.