logo small2x

Parallèles entre le hockey et les affaires

Comme fervent partisan des Canadiens de Montréal, le hockey et la finale de la Coupe Stanley se retrouvent souvent au cœur de mes préoccupations personnelles ces derniers temps ! Je ne peux donc pas m’empêcher d’établir de nombreux parallèles entre le cheminement d’une équipe de hockey vers le summum de leur sport et la croissance notre économie, ici même au Nouveau-Brunswick.

Comme le préconise le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), l’avenir de notre province nécessite un environnement favorable à la croissance. De plus, nous devons stimuler les capacités d’innovation et les efficacités de nos entreprises pour améliorer leur productivité.

De l’autre côté, la recette pour gagner la Coupe Stanley n’est pas orthodoxe et combine avec doigté la vitesse, les tactiques, les forces dans toutes les positions dont un excellent gardien et quelques autres éléments. Une équipe peut bien performer en saison régulière, mais sans tous ces ingrédients clés et un solide esprit d’équipe, elle ne se rendra pas jusqu’aux séries.

L’endurance nécessaire pour accéder à la victoire me rappelle donc le climat favorable à la croissance des entreprises qui, lui, comprend plusieurs éléments comme une main-d’œuvre qualifiée et de jeunes entrepreneurs dynamiques. Ceux-ci ont besoin, bien souvent, de l’appui de gens d’expérience qui peut provenir de sources comme le programme de mentorat Patrick Albert à l’Université de Moncton ou bien le nouvel accélérateur EKKO.Acadie. Nous voyons ce même type de partage avec un des chefs de file des Canadiens, Corey Perry, qui a pris la jeune recrue vedette, Cole Caufield, sous son aile. Le vétéran compte une Coupe Stanley et deux séries finales à sa fiche et il peut transmettre toute son expérience des séries à l’espoir des Canadiens, Cole Caufield.

Par ailleurs, pour stimuler la capacité d’innovation et les efficacités de nos entreprises pour en améliorer la productivité, celles-ci ont besoin d’une base solide liée à la recherche et au développement. Mon analogie avec le hockey se rapporte ici au gardien de but qui joue un rôle clé dans le succès de son équipe. Tous les amateurs du Canadien savent pertinemment que l’immense talent de Carey Price représente l’un des fondements essentiels de l’équipe et que, sans lui, atteindre la finale de la Coupe Stanley aurait été presque impossible. De la même façon, améliorer la productivité de nos entreprises ne se réalisera pas sans investissements en recherche et développement, alors nous devons y mettre bien des efforts comme Price s’est entrainé sans relâche depuis des années.

Enfin, l’avenir de notre économie repose grandement sur la collaboration entre des organismes comme le CÉNB, les Chambres de commerce, les municipalités, les différents paliers de gouvernement, les jeunes entrepreneurs et autres partenaires ainsi que de l’excellent leadership des personnes en charge. Dans le même ordre d’idée, le jeune trio du Canadien formé de Kotkaniemi, Caufield et Suzuki appuyé d’excellents leaders comme Shea Weber et Corey Perry collaborent de façon impressionnante pour assurer le succès en série et ces jeunes joueurs représentent la pérennité du Canadien comme le feront nos jeunes entrepreneurs pour l’avenir de notre province en propulsant notre économie. Ensemble, nous y arriverons… et bonne chance aux Canadiens !


Gaëtan Thomas
Président, directeur-général
Conseil économique du N.-B.