logo small2x

Passons le mot… sur la vaccination !

Depuis quelques semaines dans cette chronique, j’explore les thématiques d’un rapport sur la relance économique post-pandémie pour le Nouveau-Brunswick. Un des éléments les plus essentiels de notre reprise économique n’y est cependant pas abordé puisque celui-ci relève de la population en entier. Vous l’avez deviné, je parle ici de la vaccination !


Comme l’a indiqué notre médecin-hygiéniste en chef, Dre Jennifer Russell, les restrictions ne s’allègeront que lorsqu’un pourcentage suffisamment élevé de la population sera vacciné. Alors si nous voulons revoir nos familles et nos amis, visiter nos grands-parents dans leur foyer et appuyer nos entreprises, la solution est simple ! Relevez votre manche et faites votre part le plus rapidement possible pour que nous atteignions les cibles de vaccination fixées par Santé publique. Le marathon tire à sa fin et, plus nous serons nombreux à répondre immédiatement à l’appel de Dre Russell, plus vite nous pourrons reprendre nos activités habituelles.

Nos entreprises ont grandement souffert de la pandémie et elles continuent d’opérer au ralenti sous les restrictions nécessaires à notre santé en attendant l’effet des vaccins. Fermetures obligatoires, pertes de revenus, capacités limitées, clientèle diminuée : nos gens d’affaires en ont vu de toutes les couleurs durant la dernière année. Les séquelles de pertes d’emploi, de fermeture et autres affecteront beaucoup de nos gens et de nos entreprises, bien longtemps après la pandémie.

Nous pouvons souvent nous sentir impuissants devant de telles situations, mais enfin, nous avons une façon de faire partie de la solution pour améliorer les choses. Le retour à la normale dépend des efforts de chacun et chacune d’entre nous et de notre décision individuelle de se faire vacciner aussi rapidement que possible. C’est parfois facile de critiquer les gouvernements pour la lenteur de leur réaction ou pour leur inaction. La balle est maintenant dans notre camp et la décision d’agir est entre nos mains. La vaccination en réponse à la pandémie est une responsabilité collective et la société a besoin de nous. L’été s’annonce beau, mais il sera encore plus beau quand les restrictions seront levées avec la vaccination.

Certes, la nouvelle de lundi que nous n’avions pas atteint l’objectif de 75 pour cent de vaccination de la population admissible en aura découragé plusieurs. Cependant, je suis sûr que nous pourrons atteindre toutes les cibles nécessaires au retour à la phase verte pour peu à peu reprendre notre vie d’autrefois si la population répond à l’appel. Nous pouvons également nous réjouir que notre province commence aussi à offrir une deuxième dose des vaccins, ce qui est une autre étape essentielle à la reprise économique.

C’est pourquoi il importe que chacun et chacune d’entre nous fasse sa part. Moi-même, j’ai déjà reçu ma première dose de vaccin et j’attends avec impatience ma deuxième. Je l’ai fait pour le bien de ma famille, pour le bien de nos entreprises, ainsi que pour le bien de mes concitoyens et concitoyennes. Alors, n’attendez plus, faites partie de la solution et faites-vous vacciner dès aujourd’hui !


Gaëtan Thomas
Président, directeur-général
Conseil économique du N.-B.