logo small2x

Les succès technologiques de 2020 en dépit de la pandémie

La pandémie de COVID-19 aura défini l’année 2020 avec un pinceau assez sombre qui semble toujours imprégner les premières semaines de 2021. Certes, les défis ont été nombreux et ils continuent de nous affecter avec la deuxième vague de cas positifs dans notre province, particulièrement dans la zone d’Edmundston en confinement et la zone de Moncton en phase rouge. Mais le début de la campagne de vaccination nous offre une lueur d’espoir significative pour un retour à une certaine normalité et nous pouvons également trouver du réconfort dans plusieurs succès technologiques de 2020.

En effet, en dépit de la pandémie, la science a connu d’incroyables percées technologiques qui nous toucheront de près comme, par exemple, l’élaboration rapide de vaccins pour contrer le coronavirus. Des chercheurs, des scientifiques et des professionnels de la santé ont réussi ce tour de force que plusieurs pensaient inatteignable en moins d’un an. Souvenons-nous que le premier cas confirmé de COVID-19 au Canada remonte à janvier 2020 et que Santé Canada a approuvé le premier vaccin onze mois plus tard, en décembre dernier. Toute une réussite de l’humanité!

D’un autre côté, l’internet en entier a réussi avec brio un test de stress quand pratiquement tous les pays du globe ont entamé un confinement et préconisé des mesures d’isolement pour protéger leur population. L’internet est devenu depuis notre principal moyen de communication avec les autres grâce à des plateformes comme Zoom qui nous rendent plus connectés que jamais.

Ceci nous rappelle d’ailleurs l’importance d’assurer un accès internet haute vitesse dans toutes les régions de notre province puisque le travail à domicile représente une forte tendance à la hausse. Nous devons miser sur notre qualité de vie pour attirer des gens d’ailleurs qui pourront poursuivre leur carrière à distance à l’aide d’infrastructures à haute vitesse de qualité.

D’autres avancées technologiques dans le domaine de l’énergie ont attiré mon attention comme la première récolte de lumière dite « invisible », ce qui représente une percée significative dans la production d’énergie solaire. D’autres scientifiques ont réussi à opérer un soleil artificiel à 100 millions de degrés pendant 20 secondes, une étape importante vers une énergie de fusion durable. Comme le Canada s’est fixé un objectif net zéro pour 2050, le Nouveau-Brunswick doit se doter d’un plan de gestion des ressources durable et responsable. Nous devons donc profiter de tels progrès technologiques et poursuivre des avenues plus durables comme les petits réacteurs modulaires.

Plusieurs de ces avancées technologiques sont pratiquement passées inaperçues puisque la pandémie a monopolisé toute notre attention durant la dernière année. Cette capacité humaine de se dépasser durant l’adversité mérite toutefois toute notre admiration et nous offre l’espoir que nous ressortirons plus forts de cette crise de la COVID-19. Ensemble, nous y arriverons !


Gaëtan Thomas
Président, directeur-général
Conseil économique du N.-B.