logo small2x

La coalition des chambres de commerce précise ses priorités

Comme le ver de terre qui aère nos jardins, le Conseil économique du Nouveau-Brunswick poursuit ses efforts pour rallier les organismes économiques de la province pour former une puissante coalition. J’aime beaucoup cette analogie du ver de terre qui se contracte et décontracte pour avancer puisqu’elle représente bien notre démarche des dernières semaines et des derniers mois.

Nous avons ainsi élargi nos efforts pour rencontrer les Chambres de commerce francophones de la province pour mieux cerner leurs préoccupations. Les discussions ont été passionnantes et, essentiellement, nos entreprises connaissent de nombreux défis accentués par la pandémie, alors nous devons agir sans tarder. Mentionnons ici, sans ordre particulier, les dossiers de la main-d’œuvre, le tourisme, l’importance de l’achat local, les infrastructures, les frontières, la reprise économique, l’aide aux entreprises, le bilinguisme, la démographie, le logement et bien d’autres. 

Mais comme un ver de terre qui doit se contracter pour avancer, nous devons cibler nos efforts avec quelques priorités communes. Nous avons donc choisi quatre dossiers prioritaires qui transcendent toutes les régions de notre province : la main-d’œuvre, l’immigration, les infrastructures et le tourisme. 

J’ai déjà abordé la main-d’œuvre et l’immigration dans des chroniques précédentes et le tourisme sera traité dans les semaines à venir. Je veux maintenant m’attarder un peu plus au dossier des infrastructures puisque, la semaine dernière, j’ai discuté du caractère essentiel des infrastructures routières pour assurer le mouvement efficace de marchandises. J’aimerais maintenant y ajouter le volet des infrastructures numériques pour réclamer un accès Internet haute vitesse où que vous soyez dans la province.

Comme nous l’avons tous constaté pendant la pandémie, un accès rapide à l’Internet est dorénavant incontournable, que ce soit pour le télétravail, le commerce électronique, l’accès à des marchés internationaux ou autres. Le Nouveau-Brunswick présente des avantages indéniables en matière de qualité de vie et du coût de la vie relativement peu élevée, sans oublier notre gestion efficace de la crise pendant la première vague de COVID-19. Nous devons miser sur ceci sans plus tarder pour attirer des gens dans notre belle province, mais cela nécessitera d’importants investissements en infrastructures numériques de la part du gouvernement fédéral et du provincial.

Une exécution et une implantation rapide d’un réseau d’accès Internet à haute vitesse dans les quatre coins de notre province représenteront une clé du succès pour l’avenir de notre belle province. Une nouvelle porte vient de s’ouvrir et nous devons saisir cette occasion à pleine main avant que cette nouvelle ouverture ne se referme tout aussi rapidement. Ensemble, nous y arriverons !

Gaëtan Thomas
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.