logo small2x

Après l’élection, passons à l’action

Les dés sont jetés, l’électorat s’est prononcé et Blaine Higgs se retrouve à la tête d’un gouvernement progressiste-conservateur majoritaire. Tout d’abord, je tiens à féliciter toutes les personnes de tous les partis politiques qui se sont présentées et qui font en sorte que notre démocratie est bien vivante. Elles sont courageuses et méritent notre appui, car elles veulent toutes contribuer à l’amélioration de la qualité de vie dans notre belle province.
 
Mais le travail pour relancer l’économie du Nouveau-Brunswick ne fait que commencer et, très rapidement, il faudra mettre en place des solutions. Comme M. Higgs l’a mentionné dans son discours d’acceptation d’un deuxième mandat, nous devrons œuvrer pour réduire les disparités régionales, tout particulièrement entre les régions urbaines et rurales, et ne laisser personne pour compte dans toutes les régions de notre province. Le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) qui représente des centaines de petites et moyennes entreprises est prêt à relever le défi. Nous sommes prêts à nous retrousser les manches et à rallier les Chambres de Commerce et les communautés francophones, tout en travaillant avec le nouveau gouvernement.

Pendant la campagne électorale, j’ai eu l’occasion de discuter avec M. Higgs pour partager avec lui les priorités du CÉNB pour assurer notre avenir. Rappelons que nous désirons développer un plan de gestion des ressources responsable et durable, créer un environnement qui appuie la croissance des entreprises, ainsi que stimuler la capacité d’innovation et les efficacités pour améliorer la productivité. Blaine Higgs m’a alors assuré qu’il était en accord avec ces priorités et il s’est engagé à travailler avec les régions rurales pour les développer. Nous sommes maintenant prêts à y travailler, de concert avec nos nouveaux élus dès que le prochain cabinet provincial sera nommé.

Entretemps, le CÉNB poursuit sa série de rencontres pour rassembler les intervenants et intervenantes de plusieurs milieux dans une puissante coalition. Les discussions vont bon train avec les Chambres de commerce de la province et je vais bientôt rencontrer les maires et les mairesses de nos communautés, grâce à la collaboration de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB). Je salue d’ailleurs notre partenariat avec l’AFMNB qui appuie notre projet rassembleur.

D’autres rencontres Zoom auront donc lieu avec les Chambres de commerce, ainsi qu’avec les maires et mairesses d’ici la fin septembre afin d’être à l’écoute de leurs préoccupations et points de vue. Ensuite, nous passerons à l’action avec une coalition forte dont la voix commune se fera entendre à Fredericton pour l’avancement de nos dossiers régionaux.

C’est bien connu que l’union fait la force et, dans cette époque incertaine liée à la pandémie, nous devons plus que jamais travailler ensemble pour assurer notre avenir. Ensemble, nous y arriverons !

Gaëtan Thomas
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick