logo small2x

Politiques publiques positives pour la Semaine de la PME

La semaine de la PME se retrouve maintenant derrière nous et elle a été ponctuée d’activités en tout genre pour nos entrepreneurs. Elle a également coïncidé avec deux annonces de nouvelles politiques publiques qui pourraient s’avérer plus qu’intéressantes pour nos gens d’affaires si elles atteignent le potentiel promis.

Tout d’abord, nous tenons à saluer le lancement du service des « Navigateurs d’affaires » d’Opportunité Nouveau-Brunswick (ONB). Ce service individualisé vise à aider les entrepreneurs à composer avec les défis de la réglementation associés au démarrage, à la propriété et l’exploitation d’une entreprise. Lors de de la Tournée des solutions 2017 de la Fondation du Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), l’idée d’un guichet unique pour répondre aux besoins des entreprises a résonné parmi la communauté d’affaires de toute la province. Cette solution transcendait tous les secteurs d’activité et le Conseil économique du Nouveau-Brunswick a proposé sa mise sur pied auprès de diverses instances. Nous sommes heureux que notre voix ait été entendue par le gouvernement provincial actuel et nous osons espérer que cet accès privilégié aux informations permettra d’aiguiller nos entrepreneurs dans la bonne direction pour assurer leur croissance et leur développement.

Ensuite, nos membres nous font part depuis longtemps de leurs préoccupations et, en tête de liste de leurs défis, nous retrouvons année après année la paperasse et les autres fardeaux administratifs. Nos entreprises y consacrent beaucoup de temps et de ressources, souvent au détriment de leurs opérations quotidiennes, de leur croissance, de leur projet d’expansion et de leur compétitivité. La semaine dernière, le gouvernement du Nouveau-Brunswick s’est donné pour objectif de réduire le fardeau règlementaire de 14 millions de dollars d’ici mars 2021. Le CÉNB et ses membres espèrent donc que cette récente initiative, assortie d’un plan d’action concret et mesurable, permettra de guider les actions des parties prenantes au sein du secteur public pour mettre en œuvre les objectifs qui y sont énoncés au cours des prochaines années. 

Encore une fois, la voix du CÉNB et de son réseau se fait entendre avec des solutions concrètes qui aideront nos entreprises à relever des défis qui entravent leur croissance et leur développement. Comme province, nous devons être proactifs et créer un meilleur environnement d’affaires pour nos entreprises afin d’assurer leur croissance dans nos communautés et leur compétitivité nationale et internationale. 

Thomas Raffy
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.