logo small2x

Rencontre réussie pour la famille d’affaires de l’Acadie et de la Francophonie

Comme nous l’avons célébré en grand lors du Congrès mondial acadien (CMA), notre Acadie est celle de l’art et la culture, mais aussi celle l’entrepreneuriat et des affaires. Le volet économique du CMA a ainsi permis la rencontre de la famille d’affaires de l’Acadie et de la Francophonie avec 175 participants qui provenaient non seulement des provinces de l’Atlantique, mais également du Québec, de l’Ontario, de la Louisiane, de la France et du Sénégal. La tenue de cet événement a renforcé l’importance et la pertinence d’organiser de telles rencontres de gens d’affaires pour échanger, partager, discuter et semer les graines de futurs partenariats.

À l’horaire, nous avions des conférences thématiques qui ont porté sur le tourisme, l’agroalimentaire et l’aérospatial avec de passionnantes discussions axées sur l’innovation, la main-d’œuvre, la jeunesse et les néo-Acadiens. Les gens présents ont échangé des méthodes, des meilleures pratiques, des conseils et du savoir-faire. Les participants ont également eu l’occasion d’effectuer de très belles visites d’entreprises du sud-est du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard, ce qui a permis à nos gens d’affaires de briller et de démontrer leur expertise.

Au Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB), nous affirmons toujours que nos entreprises sont créatrices de richesse et, comme l’a souligné le Nicolas Duvernois, conférencier principal du volet économique, elles sont également créatrices de fierté. Nous devons être fiers de nos entreprises francophones et acadiennes qui contribuent et réalisent de grandes choses, non seulement ici, mais aussi bien au-delà de nos frontières. Le CÉNB en est témoin depuis maintenant 40 ans et nous sommes extrêmement fiers de tous les accomplissements et succès de nos membres.

De plus, la participation à ce volet économique de gens venus d’ailleurs nous a permis de réaliser tout d’abord que nos défis ne sont pas uniques et, ensuite, que notre francophonie nous ouvre les portes du monde entier. Comme l’a souligné la présidente du CÉNB, Marie Chamberland, la communauté d’affaires francophone de la province entre dans une nouvelle ère, celle du « Grand Rayonnement » : le rayonnement de notre Acadie, ici au Nouveau-Brunswick, mais aussi de son rayonnement au-delà de nos frontières. L’Acadie est ouverte au monde entier et l’avenir est sans limites pour nos gens d’affaires.

D’ailleurs, mentionnons un récent prix en commercialisation qui a été annoncé par les gouvernements du Nouveau-Brunswick et du Québec pour récompenser les entreprises qui exportent dans la province voisine. Nous sommes heureux que les premiers récipiendaires seront dévoilés lors du 8e Rendez-vous Acadie Québec qui aura lieu en septembre 2020 à Rivière-du-Loup.

Enfin, je tiens à féliciter et de remercier les organisateurs du Congrès mondial acadien 2019 pour leurs efforts qui ont créé tant de célébrations au cours des dernières semaines. Bravo à toute l’équipe et aux nombreux bénévoles. Nous avons déjà hâte au prochain volet économique pour continuer à faire rayonner nos gens d’affaires acadiens et francophones !

Thomas Raffy
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.