logo small2x

Innover pour augmenter la productivité

Quand on discute avec nos gens d’affaires pour découvrir leurs préoccupations, des thèmes récurant sont le développement de nouveaux produits et services, garder son marché, trouver de nouveaux clients ainsi qu’améliorer la productivité des employés. Ces défis se retrouvent d’ailleurs parmi les préoccupations exprimées par les membres du Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) lors de nos sondages.

Comme le CÉNB préconise une approche axée sur les actions concrètes et les solutions pratiques, j’aimerais attirer votre attention sur l’amélioration des processus. Nous savons tous que l’innovation est un moteur de développement important et un moyen stratégique d’accroitre sa compétitivité, peu importe le secteur d’activités. Pour se développer et se démarquer, nos entreprises doivent innover dans différents aspects de leur organisation, que ce soit dans leur gestion, leurs processus, leurs produits et services, la commercialisation, etc.

En étant plus concurrentielles, les entreprises innovantes ont de meilleures chances d’assurer leur pérennité. Dans ce contexte, des approches d’amélioration (tel que le « Lean Six Sigma » par exemple) aident les entreprises à se doter de divers outils et techniques pour développer et améliorer leurs processus dans le but de réduire le gaspillage, et ainsi créer de la valeur.

Nos régions francophones comme le nord de la province comptent beaucoup de petites entreprises. Parfois, la formation et les expériences des propriétaires sont plutôt traditionnelles (par exemple dans le cas d’une relève familiale) et ne les ont pas préparées à l’innovation, mais plutôt à la reproduction des processus déjà en place. Dans d’autres cas, c’est le manque de temps de prendre conscience du gaspillage qui fait barrière à l’innovation. Les gens ne réalisent pas le potentiel que peut représenter l’amélioration des processus au sein de leur entreprise afin de les rendre plus performantes.

J’invite donc nos entrepreneurs et gestionnaires à prendre un moment de recul pour réfléchir à leurs processus. Y a-t-il des secteurs de votre entreprise qui auraient à gagner avec des améliorations? Qu’un processus ait toujours été fait de la même façon n’est pas une raison suffisante pour éviter de le remettre en question afin de déterminer si, effectivement, il s’agit de la façon la plus efficace de procéder.

La division du développement économique du CÉNB, soit le Réseau de développement économique et d’employabilité du Nouveau-Brunswick ou RDÉE NB, proposera d’ailleurs dès cet automne un programme d’appui financier aux PME qui visent à intégrer une culture d’amélioration de la performance afin d’assurer une croissance et des rendements supérieurs. Ce programme vise à accroitre le nombre de petites entreprises du Nouveau-Brunswick qui exploitent le plein potentiel de l’amélioration des processus à l’aide d’un incitatif financier pour les aider à lancer cette nouvelle culture et il s’agit d’une excellente occasion d’explorer de nouvelles façons d’améliorer leurs processus.

Une série d’ateliers seront ainsi organisés dans quatre régions francophones afin de faire connaitre le programme, mais surtout de présenter que l’innovation est accessible pour tous. Renseignez-vous davantage en contactant le RDÉE NB au www.rdee-nb.com.

Thomas Raffy
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.