logo small2x

Élections provinciales : des questions sur notre avenir économique

À l’aube du déclenchement des élections provinciales 2018, l’avenir économique de la province est un enjeu crucial qu’il convient de mettre sous les projecteurs. C’est pourquoi le Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) a sondé ses membres pour connaître les principales questions que nos gens d’affaires aimeraient poser aux chefs des partis politiques. Ces questions concernent leurs entreprises, leurs communautés et, par le fait même, l’économie du Nouveau-Brunswick et son avenir.


Nous avons donc acheminé les questions suivantes à tous les chefs des partis qui se présentent aux prochaines élections :

  1. Quelle est votre position sur le bilinguisme économique au Nouveau-Brunswick?
  2. Quel est votre plan pour réduire et mettre fin au déficit structurel, et pour la gestion de la dette provinciale?
  3. Comment envisagez-vous de mettre en place une taxation compétitive pour soutenir nos entreprises?
  4. Étant donné l’état actuel des négociations de l’ALÉNA, quel est votre plan en matière de diversification des marchés internationaux pour aider nos entreprises?
  5. Quelle est votre vision quant au développement de nos ressources naturelles, particulièrement l’énergie renouvelable?
Nous avons demandé aux chefs de parti de nous fournir leurs réponses aux cinq questions de nos gens d’affaires d’ici le 11 septembre et nous les communiquerons alors à nos membres, sur notre site web et par l’entremise de nos médias sociaux.

Nous attendons leurs réponses avec impatience, car elles seront des plus pertinentes pour notre avenir économique, car, en plus d’être créatrices de richesse, nos entreprises sont le moteur économique de la province. De ce fait, les candidats politiques doivent faire du secteur privé une priorité dans leurs plateformes électorales et présenter leurs plans pour notre économie. D’ailleurs, le CÉNB entend analyser ces plateformes électorales et intervenir sur les dossiers économiques pendant toute la durée de la campagne électorale afin de faire entendre la voix des gens d’affaires.

Nous voulons également mettre de l’avant les priorités clés pour l’amélioration économique de la province préconisées par la campagne « Nous choisissons la croissance », soit une économie axée sur le secteur privé, le développement responsable des ressources, une amélioration des performances à l'exportation, le développement de la main-d'œuvre et la gestion financière responsable. Depuis quelques semaines, un nombre croissant d’entreprises, d’organismes et d’individus ont adhéré à cette campagne en y ajoutant leur nom ou logo sur le site web.

Nous vous invitons à interroger vos candidats électoraux sur ces enjeux économiques et à vous aussi de choisir la croissance comme priorité pour assurer l’avenir de notre province.

Thomas Raffy
Président-directeur général
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.