logo small2x

Pensons innovation

Le Nouveau-Brunswick s’est récemment classé au dernier rang dans un rapport sur l’innovation produit par le Conference Board du Canada. Notre province n’a obtenu aucune note positive pour les indicateurs étudiés. Il faut tout d’abord admettre que le concept-même de “l’innovation” est un peu vague. Pour reprendre la définition du Conference Board: l’innovation c’est « un processus par lequel on extrait des connaissances une valeur économique ou sociale, par la formulation, la diffusion et la transformation d’idées, afin de créer des produits, des services, des stratégies, des capacités ou des procédés nouveaux ou améliorés ». En d’autres mots, innover, c’est simplement faire les choses autrement; nul besoin d’un laboratoire ou d’un sarrau blanc pour le faire.

Les constatations faites par le Conference Board du Canada se reflètent dans les sondages annuels du Conseil économique du Nouveau-Brunswick (CÉNB) puisque nos membres nous font part de leurs préoccupations liées à l’innovation. Il ne faut pas oublier que la concurrence est un défi constant pour nos entreprises, peu importe le secteur d’activités. Elles ont ainsi besoin d’un accès à du personnel qualifié, compétent et formé pour innover. Nos gens d’affaires veulent être capables d’identifier les besoins des futurs clients pour adapter leurs produits et services, et aimeraient un accès à des informations et à de l’aide stratégique pour innover.

La Tournée des Solutions de la Fondation du CÉNB à l’automne dernier a justement permis d’approfondir cette réflexion et nos gens d’affaires ont proposé des solutions et des actions concrètes pour relever ces défis. Lors de la Tournée, la communauté d’affaires a suggéré une foule d’actions concrètes pour stimuler l’innovation dans la province comme des ateliers, conférences et tables de concertation sur le sujet, le partage de témoignage et de bonnes pratiques ou encore l’intégration de l’innovation dans les écoles. D’autres préconisent des veilles sectorielles ou des analyses de marchés futurs ou bien l’augmentation des liens entre les entreprises et les centres de recherche. Le financement de l’innovation est tout aussi pertinent et nos entreprises ont besoin d’aide pour améliorer leur processus, pour faire de la recherche appliquée ou encore pour former leurs employés.
 
Il faut créer un contexte économique qui encourage les entreprises à innover, à investir et à se développer.  De cette façon, elles pourront accroître le nombre d’emplois intéressants pour la main-d’oeuvre qualifiée qui créera à son tour des occasions d’affaires pour l'entreprise.

Alors comment y arriver ?  Voici quelques pistes : avoir une stratégie sur le développement des talents nécessaires à l’innovation en entreprise; s’assurer que les programmes gouvernementaux reliés à l’innovation tiennent compte de la réalité des régions, de l’importance de leurs activités et du potentiel de renouvellement des secteurs traditionnels; et offrir un service à l’échelle provinciale d’experts-conseils qui connaissent les programmes d’innovation et l’économie du Nouveau-Brunswick.

Quand il s’agit d’innovation au Nouveau-Brunswick, nous pouvons constater les défis mais également les opportunités pour nos entreprises.  Contre vents et marées, ces dernières demeurent engagées, font preuve de créativité et déploient de nouvelles méthodes afin de faire face à la concurrence.

Thomas Raffy
Président-directeur général 
Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc.