logo small2x

La campagne « Nous choisissons la croissance » demande aux parties intéressées de s’engager à réaliser 10 objectifs de politique publique axés sur la croissance

Moncton (N.-B.) (21 août 2018) – Le 19 mars 2018, une alliance rassemblant des organismes du monde de l’entreprise du Nouveau-Brunswick a lancé, en prévision des prochaines élections, une plateforme intitulée « Nous choisissons la croissance ». Ces organismes sont les suivants : la chambre de commerce de Fredericton, le Conseil économique du Nouveau-Brunswick, la Chambre de commerce du Grand Moncton, la chambre de commerce de la région de Saint John, le Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick et la Chambre de commerce de l’Atlantique.

Cette plateforme « Nous choisissons la croissance » s’appuie sur cinq piliers pour favoriser la croissance dans le secteur privé et la prospérité de l’ensemble de la population néo-brunswickoise. Depuis sa publication, les membres de l’alliance ont rencontré chacun des partis politiques du Nouveau-Brunswick en vue de discuter des cinq piliers. Au début du mois, l’alliance a lancé un site Web, qui a déjà recueilli l’approbation de plus de 60 organismes et entreprises du Nouveau-Brunswick.

« L’enthousiasme pour la plateforme et ses cinq piliers dans la communauté des entreprises et au-delà a pris une ampleur phénoménale et dépasse de très loin nos attentes », a déclaré Thomas Raffy, P.-D.G. du Conseil économique du Nouveau-Brunswick. « Avec le lancement officiel de la campagne cette semaine, je m’attends à ce que la plateforme “Nous choisissons la croissance” prenne de l’ampleur en septembre, quand les Néo-Brunswickois commenceront à prêter attention aux élections.»

Comme les élections sont désormais dans un mois, les membres de l’alliance vont fournir à chacun des partis politiques une liste d’objectifs réalisables en vue d’engager la province sur la voie de la croissance et de la prospérité collective.

« Avec l’ajout de ces priorités bien précises et concrètes, notre alliance va continuer d’utiliser les objectifs de la plateforme “Nous choisissons la croissance” longtemps après les élections, pour veiller à ce que le gouvernement continue de se concentrer sur la croissance économique et sur la réduction de la dette. Sinon, le Nouveau-Brunswick ne sera pas une province viable », précise Mme Krista Ross, P.-D.G. de la chambre de commerce de Fredericton. « Nous cherchons à obtenir du gouvernement provincial un engagement vis-à-vis de la croissance et non simplement des promesses électorales qui sont vite oubliées. »

Dans la plateforme « Nous choisissons la croissance », on demande aux parties intéressées de faire preuve de leadership et de s’engager à réaliser les 10 objectifs suivants :

Croissance économique sous l’impulsion du secteur privé
1. Accepter les recommandations du rapport du groupe de travail sur Travail sécuritaire Nouveau-Brunswick et prendre des mesures concrètes dès la première session parlementaire de l’automne.

2. Créer un climat compétitif pour les entreprises en adoptant la recommandation du CÉPA concernant la mise sur pied d’un cadre réglementaire pour toute la région de l’Atlantique et élaborer une feuille de route au Canada atlantique pour les 10 années à venir en vue d’harmoniser la réglementation dans la région et de mettre en place des accords de reconnaissance mutuelle.

Exploitation responsable des ressources naturelles
1. Mettre en évidence les secteurs existants, les nouveaux secteurs en émergence et les autres secteurs potentiels dans le domaine de l’énergie qui présentent un potentiel de croissance et les inclure dans le plan de la province pour la croissance, sous la forme d’objectifs.

2. Définir, dans un délai d’un an, un processus d’examen de la réglementation afin d’harmoniser les exigences du gouvernement et des différents ministères, en vue de renforcer l’efficacité des processus et de permettre à l’industrie d’obtenir des résultats prévisibles et fiables dans des délais raisonnables.

Économie axée sur les exportations
1. Continuer d’aider les entreprises du Nouveau-Brunswick à se diversifier sur les marchés à l’exportation et mettre en place des ressources de soutien intégrées au marché, pour divers marchés clés à l’exportation.

2. Favoriser l’élargissement de l’offre de produits et de services à valeur ajoutée, afin de faire augmenter la valeur des exportations pour l’économie locale, avec des mesures incitatives, comme des crédits d’impôt pour l’investissement pour les entreprises exportatrices.

Développement de la main-d’œuvre
1. Accorder aux étudiants internationaux le statut de résidents et éliminer l’obligation d’expérience de travail, afin de renforcer la capacité qu’a la province d’attirer et de retenir en son sein des étudiants internationaux.

2. Accorder des autorisations d’emploi aux étudiants internationaux fréquentant les collèges professionnels privés après l’obtention de leur diplôme, afin de renforcer la capacité qu’a la province d’attirer et de retenir en son sein ces étudiants, de développer sa main-d’œuvre et d’élargir les activités économiques.

Gestion responsable
1. Parvenir à l’équilibre budgétaire pour la province d’ici à 2019 et publier une stratégie globale de réduction de la dette et de gestion des déficits, avec des échéances et des indicateurs d’une grande clarté et d’une grande transparence.

2. Effectuer une analyse globale de la fiscalité, dans l’optique d’améliorer son caractère équitable et de réduire les prélèvements et le coût du fonctionnement des entreprises au Nouveau-Brunswick.

Comme l’ajoute M. John Wishart, P.-D.G. de la chambre de commerce du Grand Moncton, « ces buts sont non seulement réalisables, mais représentent des décisions nécessaires en matière de politique publique si le prochain gouvernement tient vraiment à choisir l’option de la croissance au Nouveau-Brunswick. Notre alliance et tous les partisans de la plateforme “Nous choisissons la croissance” considèrent qu’il est urgent de réformer l’économie de la province. Nous espérons que le prochain gouvernement partagera ce point de vue. »

Vous trouverez la plateforme « Nous choisissons la croissance » et la liste des partisans sur le site http://www.wechoosegrowth.ca/home-french.html

Pour en savoir plus :

Thomas Raffy Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Conseil économique du Nouveau-Brunswick

Sheri Somerville Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Chambre de commerce de l’Atlantique

Krista Ross Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Chambre de commerce de Fredericton

John Wishart Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Chambre de commerce du Grand Moncton

Adrienne O’Pray Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Conseil d’entreprises du Nouveau-Brunswick

David Duplisea Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Chambre de commerce de la région de Saint John