Le CÉNB appui les efforts de réduction de la dette nationale, avec certaines réserves


Le CÉNB appui les efforts de réduction de la dette nationale, avec certaines réserves
Le 5 octobre 2000

MONCTON, Nouveau-Brunswick – La décision du gouvernement fédéral d’appliquer la somme de presque 12 milliards $ à la dette nationale est louable selon le Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. (CÉNB), mais on ne doit pas oublier d’où vient cet argent.


« Le paiement de cette somme à la dette nationale aura des bénéfices à long terme et devrait être la priorité principale du gouvernement. », a dit Alain Bossé, président du CÉNB.   « Les quelque 720 millions $ qui auraient été payés annuellement en intérêts et qui seront libérés indéfiniment à cause de la réduction totale de la dette permettront au gouvernement de mieux gérer les périodes difficiles de récession ou d’inflation.  C’est un bénéfice certain, mais on ne peut justifier que des surplus continuent d’être accumulés sur le dos des entreprises qui tentent de créer de l’emploi et des travailleurs les plus démunis ou aux dépens de nos services les plus importants. »


De continuer monsieur Bossé : « Notre système d’assurance-emploi doit subir une réforme, non-pas dans le but de le ramener à ce qu’il était auparavant, mais dans le but de l’améliorer.  Par exemple, le système, tel qu’il existe présentement pénalise les gens qui seraient en mesure de se trouver de l’emploi en leur enlevant ou en diminuant leurs prestations.  Ceci rend difficile le retour à l’emploi.  Le montant des primes payées par les employeurs et les travailleurs est trop élevé.  On n’a qu’à regarder les surplus qui s’accumulent dans la caisse de l’assurance-emploi.  Une diminution de ces primes soulagerait le fardeau des entreprises et encouragerait la création d’emploi. Enfin, la question du travail saisonnier doit être complètement réévaluée et solutionnée. »   

       
« Nous appuyons les efforts qui sont mis à la réduction de la dette nationale, mais nous voyons mal que cet objectif soit atteint à n’importe quel prix. », a conclu monsieur Bossé. 


La mission du Conseil économique du Nouveau-Brunswick inc. est de contribuer au développement du Nouveau-Brunswick, par la promotion de l’entrepreneurship francophone et des milieux d’affaires.
 

 



[Retour au début de la page]

Nos bâtisseurs


Slideshow
Slideshow
Slideshow